Galerie

Prague acte 1 « les cartes postales »

Prague (prononcé [pʁag] ; en tchèque Praha [ˈpra.ɦa]) est la capitale et la plus grande ville de la République tchèque. Elle est à la fois l’une des quatorze régions du pays, le chef-lieu de la région administrative de Bohême-Centrale et la capitale de la région historique de Bohême. Elle est traversée par la Vltava (Moldau en allemand) et compte 1 280 508 habitants en 20164.

Prague est située en plein cœur de l’Europe centrale. Elle fut par le passé capitale du royaume de Bohême, du Saint-Empire romain germanique et de la Tchécoslovaquie (ČSR, ČSSR et enfin ČSFR). La ville aux mille tours et mille clochers (qui est encore la caractéristique architecturale de la ville) a miraculeusement échappé aux destructions de la Seconde Guerre mondiale et offre une architecture mêlant les styles préroman, roman, gothique, baroque, rococo, Art nouveau et cubiste. En 1968, le Printemps de Prague et l’écrasement du « socialisme à visage humain » par les troupes de l’URSS et du Pacte de Varsovie ont profondément marqué les Praguois et inspiré la culture des années 1960-1980. Depuis 1992, le centre ville historique est inscrit sur la liste du patrimoine mondial par l’UNESCO.

1ère étape:les cartes postales!



Publicités
Galerie

Je les ai croisés dans le Parc de Saint Cloud!

Le domaine national de Saint-Cloud, plus communément appelé parc de Saint-Cloud, est un parc situé sur les territoires des communes de Saint-Cloud (majoritairement), Marnes-la-Coquette et Sèvres dans le département des Hauts-de-Seine, près de Paris.

Site naturel protégé depuis 1923, il est considéré, avec ses 460 hectares, comme l’un des plus beaux jardins d’Europe et a obtenu en 2005 le label Jardin remarquable. Le domaine a été classé à l’inventaire des monuments historiques dès 19001,2. La tempête de décembre 1999 a fortement endommagé la forêt et sa restauration continue à ce jour.

Le parc est connu pour abriter le pavillon de Breteuil qui contient le célèbre mètre-étalon.







Galerie

Chez les corsaires de Saint Malo!

Saint-Malo est une commune française située en Bretagne, dans le département d’Ille-et-Vilaine, et le principal port de la côte nord de Bretagne. Le secteur touristique y est également très développé.Ses habitants, les Malouins et les Malouines, étaient 45 719 en 20151.
La commune de Saint-Malo est située dans le nord-est de la Bretagne, sur le littoral de la Manche et sur la rive droite de l’estuaire de la Rance. Elle se trouve à 18 km au nord de Dinan, à 75 km au nord de Rennes et à 404 km de Paris.
Saint-Malo constitue la partie nord-ouest du Clos-Poulet, une large presqu’île délimitée par la Rance, la Manche et la dépression de Châteauneuf. À l’extrémité nord-est du Clos-Poulet, se trouve Cancale, qui ferme à l’ouest la baie du mont Saint-Michel. Le littoral du Clos-Poulet fait partie de la côte d’Émeraude, qui s’étend de Cancale au cap Fréhel.

Galerie

Escapade sur la côte de granite rose!

Cette particularité géologique s’étend sur 10 km sur les communes de Perros-Guirec, Trégastel, Pleumeur-Bodou et Trébeurden (citées d’est en ouest). Elle forme un arc partant à l’est de Ploumanac’h, la Clarté (commune de Perros-guirec), l’Île Renote, le Coz-Porz, la grève Blanche (commune de Trégastel) jusqu’à l’Île Milliau (commune de Trébeurden) à l’ouest, traversant la partie non côtière de la commune de Pleumeur-Bodou2,3.

En dehors de sa couleur caractéristique, la côte est parsemée d’amas chaotiques dont le fleuron est le sentier des douaniers qui part de la plage de Trestraou (Perros-Guirec) et aboutit à l’anse Saint-Guirec à Ploumanac’h.
Non loin du bourg de La Clarté, quelques carrières de granite rose sont encore en exploitation. On peut y voir le rose original du granite avant qu’il soit patiné par le temps.

Il existe trois côtes de granite rose dans le monde4, une en Bretagne, une en Corse et une en Chine, ce qui en fait donc une destination de vacances assez prisée. Les îles faisant face à la côte (archipel des Sept-Îles) sont également peuplées d’espèces d’oiseaux rares et protégées ce qui fait du canton de Perros-Guirec un site vacancier écotouristique de renommée nationale. Le paradoxe est que, seuls, ont accédé à la renommée les granites « rouges » qui n’affleurent que sur deux site de cette côte (Ploumanac’h et Trébeurden) au long de laquelle les granites « roses », bien plus fréquents, sont impuissants à attirer l’attention du profane5.