Vu à travers les arbres en fleurs!

Henri de Miller (1953-1999), Le Somnambule, acier inoxydable chromé, bronze Silhouette légère et gracieuse, en équilibre sur une sphère posée sur l’arête du bâtiment, le Somnambule est comme suspendu dans le temps et le vide. Défi poétique à la géométrie et l’échelle de son environnement, il est commandé pour ce site en 1983 au peintre et sculpteur français de Miller, notamment auteur de la monumentale tête sculptée intitulée Ecoute au jardin des Halles à Paris.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Vu à travers les arbres en fleurs! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s